... et au delà !

Antoine Girard et Damien Lacaze on réalisé un voyage hallucinant au sein des plus haut massif du Pakistan

Kolibri, l'incontournable !

Découvrez La Kolibri, la sellette Kocon light plébiscitée pour l’aventure !

Kanibal Race II, pour tous les bouffer !

La Kanibal Race II est le summum de la technologie en matière de sellette de Cross Country et de Compétition.

News

Mont Blanc 2019

Mont Blanc 2019

La canicule était annoncé. Elle est arrivée. Nous avions fait l'impasse sur celle de 2012. Mais là, dix ans après notre première ascension du Mont Blanc en vol, nous ne pouvions qu'y aller ! Denis pose au sommet. Voile facile, sellette légère, il avait...

Baptiste LAMBERT remporte l’étape chinoise de la Coupe du Monde !

Baptiste LAMBERT remporte l’étape chinoise de la Coupe du Monde !

Baptiste Lambert, pilote team Kortel Design, remporte la coupe du monde PWCA qui s'est déroulée en Chine.Félicitations, ainsi qu'à Rémi Bourdelle et Cédric Fechoz qui hissent la Team à la seconde place. BRAVO A TOUS ! Top 3 Général 1st                  ...

PWC Chine – Linzhou

PWC Chine – Linzhou

L'étape française de la PWC s'est achevée ce samedi, et nous adressons toutes nos félicitations aux pilotes du Team Kortel !Un grand bravo également à Méryl DELFERRIERE et Charles CAZAUX, les vainqueurs de cette compétition.A peine le temps de se reposer,...

Social Feed

Something is wrong.
Instagram token error.
Voir Plus

1 week ago

Kortel design

Flying light !
Une sellette comme une seconde peau ... Juste l'essentiel, pas de superflus !

Flying light!
A harness like a second skin... Just the essentials, no superfluous!

👌😝

#korteldesign #kliff2 #paragliding #parapente #sellette #harness #flyinglight #flyingismydream #fly #flight #prototype
... See MoreSee Less

Flying light !
Une sellette comme une seconde peau ... Juste lessentiel, pas de superflus !
Flying light! 
A harness like a second skin... Just the essentials, no superfluous!
👌😝
#korteldesign #kliff2 #paragliding #parapente #sellette #harness #flyinglight #flyingismydream #fly #flight #prototype

 

Comment on Facebook

. Du moment que hum huummm... :-D

2 weeks ago

Kortel design

Un nouveau membre dans la "Team Aventure", notre ami Mathéo JACQUEMOUD !
Bienvenue à lui ...

A new member in the "Adventure Team", our friend Mathéo JACQUEMOUD !
Welcome ...

www.korteldesign.com/team/matheo-jacquemoud/

Mathéo Jacquemoud
... See MoreSee Less

Un nouveau membre dans la Team Aventure, notre ami Mathéo JACQUEMOUD !
Bienvenue à lui ...
A new member in the Adventure Team, our friend Mathéo JACQUEMOUD !
Welcome ...
https://www.korteldesign.com/team/matheo-jacquemoud/
Mathéo JacquemoudImage attachmentImage attachment

3 weeks ago

Kortel design

La journée du 26 Juin 2019 fut exceptionnelle sur de nombreux aspects. Plus de 150 pilotes ont pu réaliser un rêve en posant au sommet du Mt-Blanc, et ce grâce à des conditions météorologiques particulières en cette période de canicule.
Elle fut aussi malheureusement entachée d’un drame avec la mort d’un parapentiste sur le versant italien.
Après une semaine, il nous semblait important d’inviter tous les pilotes à lire les 2 posts ci-dessous. En effet, la combinaison de l’évolution du matériel (devenant de plus en plus accessible) et des conditions climatiques (les canicules risquent de devenir fréquentes) tendent à laisser imaginer que l’avenir verra de plus en plus de journées volables avec la possibilité d’atteindre des altitudes élevées en montagne.
Nous ne souhaitons nullement faire de morale, mais simplement inviter chaque pilote à faire son auto-critique et à mieux comprendre les risques inhérents à ce genre de vol.
Bonne lecture

The day of June 26, 2019 was exceptional in many aspects. More than 150 pilots were able to realize a dream by landing at the top of the Mt-Blanc, thanks to special weather conditions during this hot summer period.
Unfortunately, it was also marred by a tragedy with the death of a paraglider on the Italian side.
After one week, it seemed important to us to invite all pilots to read the 2 posts below. Indeed, the combination of the evolution of the gear (becoming more and more accessible) and climatic conditions (heat waves are likely to become frequent) tend to suggest that the future will see more and more flying days with the possibility of reaching high altitudes in the mountains.
We do not wish to moralize, but simply invite each pilot to do his self-criticism and to better understand the risks inherent to this kind of flight.
Have a good reading

www.facebook.com/antoinegirardfly/posts/1157797367753488?__tn__=K-R

www.facebook.com/AlpWind.parapente/posts/2097414907034883?__tn__=K-R

FFVL Fédération Française de Vol Libre
AlpWind
Antoine GirardCoup de gueule ! J’ai posé au sommet du Mont Blanc(4810m), le toit le l’Europe, avec pleins de copains et une partie de la famille parapentiste ! Super journée qui pour moi a été gâché par de nombreuses personnes inconscientes, trop de stress à les voir évoluer et risquer autant leur vie. Trop peu de pilotes avaient conscience du danger, un vrai miracle qu’il n’y ai eu qu’un seul mort (ce qui est déjà beaucoup trop) J’ai une certaine expérience dû à mon passé de la gestion du parapente en altitude et de l’alpinisme. J’y ai appris beaucoup de chose à travers mes différentes expéditions. Voici ce qui m’a fait vraiment peur. Le premier problème reste l’hypoxie, on se sent rapidement superman et le niveau de réflexion est au plus bas (un peu comme l’alcool). La prise de décision de façon sensée est très fortement altérée. Résultat les posés ont été catastrophiques. Je ne parle pas de ceux qui se sont cratérisé dans la neige sur le plat sommital, ou les posés vent de cul ou encore ce qui ont fait un roulé boulet dans les zones plate. Mais je parle uniquement de ceux qui se sont vraiment mis en danger, ceux qui ont raté le posé au sommet et qui au lieu d’aller rechercher le thermique qui monte à 5500m pour essayer de poser à nouveau correctement, ont pris la décision de poser à tout prix ! Du coup ils se sont écrasés à 10, 30 ou 50m voir 100m sous le sommet au milieu des crevasses dans des pentes raides et sans aucun matériel ou expérience alpine! Ils ne doivent la vie qu’au fait que la neige était particulièrement molle pour les retenir de ne pas glisser. Quelques centimètres de neige en moins ou de la neige un peu moins consistante et tous serais mort ! La neige était parfaite mais ce n’était pas possible de le savoir avant. Beaucoup sont resté paralysé une fois posé, impossible de bouger ou remonter sans risquer de chuter dans cette pente. Heureusement, des guides étaient au sommet et ont passé plusieurs heures à faire des secours au risque de leurs vies. Je ne mets pas en cause ceux qui ont eu la présence d’esprit d’allé poser 50m plus bas sur l’arrête sud qui était sans risque ce jour. La photo parle d’elle-même… Le posé au sommet à tout prix à beaucoup pardonné cette fois-ci, c’est assez rare en montagne. Une fois posé, il faut encore être capable de redécoller ! Je ne pense pas que plus de 50% des pilotes avait conscience de la difficulté de décoller à presque 5000m. Il est difficile de courir à 5000m et encore plus dans de la neige molle. Pour pallier le problème il faut soit avoir un marge suffisante de technicité en parapente avec du matériel adapté (voile et sellette light qui permet d’être beaucoup plus preste) soit prévoir le matériel et avoir la compétence pour descendre à pied. La phase du décollage a été critique pour nombre de pilotes, beaucoup ont eu besoin d’assistance afin d’arriver à décoller et d’autres s’en sont sortie uniquement par miracle en se jetant dans le trou. Je ne parle pas de ceux qui ont mis 2 ou 3 déco pour décoller en toute sécurité, mais de ceux qui se sont jetés dans le trou sans aucune maitrise. J’en ai vu plusieurs la voile complétement de travers se jeter dans les pentes raides… Encore une fois ce sont les guides qui ont limité la casse en allant chercher les inconscients ou le volontaire sur le décollage qui ont fait de leur mieux pour aider à décoller. Ne vous laissez pas trompé par les images, le côté rassurant c’est que la majorité des pilotes étaient soit préparé avec du matériel adéquat soit avait une marge de niveau pour rester en sécurité. Aucun des pilotes que l’on a pu voir en claquette et short au sommet n’ont pas volé avec ce matériel !!!! Il était dans la sellette dans le but de le sortir au sommet pour faire des photos afin de dénoncer le réchauffement climatique ! (Difficile de mettre dans la sellette en plus le parasol et la serviette !) La majorité des pilotes avait le niveau requis ou le matériel nécessaire mais un bon tiers n’avait rien à faire au sommet du Mont Blanc et surtout trop de pilote n’avait aucune conscience des vrais risques. Le dénouement est finalement presque heureux en comparaison de ce qu’il pouvait arriver, un seul accident mortel. Mais c’est un accident de trop, qui m’attriste profondément. Les conséquences de la journée auraient pu être beaucoup plus lourdes. Je suis contre tous les interdits et par conséquent je ne peux pas soutenir le choix d’interdire le posé au Mont Blanc… Je suis pour la prise de conscience de chacun avec une responsabilité personnelle consciente. Mais sincèrement quand je vois la méconnaissance d’autant de pilotes je prends peur et je comprends cet interdit. C’est triste de s’interdire une si belle chose à cause d’une minorité de pilote. Peut-être qu’il faut travailler plus sur la prévention ? Je ne sais pas, mais le posé au sommet à tout prix de trop de pilote me fait froid dans le dos. Sur ma dernière expédition, le survol de l’Aconcagua (6962m), je voulais poser au sommet. Je ne l’ai finalement pas fait car j’estimais ma marge de sécurité trop maigre. Pourtant le sommet est grand, plat et les décollages sont présents de tous les côtés. En comparaison au posé de nombreux pilotes sur le Mont Blanc, j’avais une marge plus que confortable ! Mais doit-on risquer notre vie pour son propre égo ? C’est être vraiment égoïste ! que penser des secouristes qui la risquent aussi, de la famille qui auront des plaies irréparable ? Cette journée qui aurait dû être du pur plaisir ainsi qu’une fête du parapente c’est trouvé entaché par le comportement de trop de pilotes. Je suis désolé mais je me sens obliger de pousser mon coup de gueule. Je vais essayer d’oublier tout ça et de continuer à diffuser des belles images de cette journée car ce fut tout de même une journée magique pour les yeux. Beaucoup de copains et de pilotes qui me sont inconnus ont renoncé à poser et ont su s’écouter, ce sont eux qui avaient raison, ce sont eux qui feront de vieux pilote un jour. D’autres étaient stressés au sommet uniquement par conscience du risque, cette conscience permet souvent de rester en vie. Ce sont ces rares comportements qui m’ont légèrement rassuré sur le fait que tous les hommes ne sont pas dirigés uniquement par l’égo. Du moins pas tous ! Bon vols à tous
... See MoreSee Less

La journée du 26 Juin 2019 fut exceptionnelle sur de nombreux aspects. Plus de 150 pilotes ont pu réaliser un rêve en posant au sommet du Mt-Blanc, et ce grâce à des conditions météorologiques particulières en cette période de canicule.
Elle fut aussi malheureusement entachée d’un drame avec la mort d’un parapentiste sur le versant italien.
Après une semaine, il nous semblait important d’inviter tous les pilotes à lire les 2 posts ci-dessous. En effet, la combinaison de l’évolution du matériel (devenant de plus en plus accessible) et des conditions climatiques (les canicules risquent de devenir fréquentes) tendent à laisser imaginer que l’avenir verra de plus en plus de journées volables avec la possibilité d’atteindre des altitudes élevées en montagne.
Nous ne souhaitons nullement faire de morale, mais simplement inviter chaque pilote à faire son auto-critique et à mieux comprendre les risques inhérents à ce genre de vol.
Bonne lecture
The day of June 26, 2019 was exceptional in many aspects. More than 150 pilots were able to realize a dream by landing at the top of the Mt-Blanc, thanks to special weather conditions during this hot summer period.
Unfortunately, it was also marred by a tragedy with the death of a paraglider on the Italian side.
After one week, it seemed important to us to invite all pilots to read the 2 posts below. Indeed, the combination of the evolution of the gear (becoming more and more accessible) and climatic conditions (heat waves are likely to become frequent) tend to suggest that the future will see more and more flying days with the possibility of reaching high altitudes in the mountains.
We do not wish to moralize, but simply invite each pilot to do his self-criticism and to better understand the risks inherent to this kind of flight.
Have a good reading
https://www.facebook.com/antoinegirardfly/posts/1157797367753488?__tn__=K-R
https://www.facebook.com/AlpWind.parapente/posts/2097414907034883?__tn__=K-R
FFVL Fédération Française de Vol Libre
AlpWind
Antoine Girard

 

Comment on Facebook

L’année prochaine, je me prévois un vol EasyJet pour Genève à la première canicule. J’arrive de la dune du Pilat, même pas peur du Mt Blanc. Si j’ai un souci pour redécoller, j’attendrai que Denis me vienne en aide. Nickel. Ça va faire !!!

Humour noir !!! Of course. Juste pour rappeler que si certains BE ou guides n’avaient pas été là ce jour là, on aurait eu un paquet de morts côté français. Ou de bronzes en claquettes qui redescendaient au refuge en attendant le PG !!!

3 weeks ago

Kortel design

La Coupe du Monde au Portugal, dans la tête d'un pilote ! 😉
Trop bon !!!

Damien Lacaze
15h de route pour me rendre au Portugal m'ont aidé à redescendre sur terre après mon vol irréel dans le Queyras. Aujourd'hui, nous sommes à Manteigas pour la 2eme étape de la coupe du monde PWCA. Le vent est souvent présent dans ce pas, et il est courant de voler à coté des éoliennes qui tournent bon train ! Mais on a quand même fait une belle manche de 90km. Le résumé en vidéo et commentaires. A demain ! Kortel design Club Elite Hautes-Alpes Lagoped #parapente #paragliding #race #portugal #manteigas #pwca #coupedumonde #kanibalrace2
... See MoreSee Less

3 weeks ago

Kortel design

Nous y étions il y a 10 ans.
10 ans ça se fête ! Donc nous y sommes retourné 🙂
C'est toujours aussi beau !

We were there 10 years ago.
10 years is something to celebrate! So we went back there:-)
It's still as beautiful as ever!

youtu.be/3KT84xfwkwA10 ans après notre première ascension du Mont Blanc en vol, nous ne pouvions que y retourner vu les conditions annoncées ! 10 years after our first ascent of...
... See MoreSee Less

Video image

 

Comment on Facebook

Load more