Sélectionner une page

Une saison particulière … par Baptiste LAMBERT

Tout autour de la planète, ce début d’année 2020 aura été perturbé. L’activité parapente n’échappe pas à la règle …

Baptiste LAMBERT, membre du Team Kortel, nous raconte comment il a géré cette période par rapport à la préparation de son hypothétique saison.

J’ai recommencé à voler en février. Pendant l’hiver, j’ai reçu une nouvelle aile et une nouvelle Kanibal Race 2 qu’il me tardait de régler. Très motivé, je me suis mis dans une dynamique d’entraînement intense avec de très bons pilotes qui voulaient bien faire la course avec moi. Je volais dès que je pouvais, dans toutes sortes de conditions : c’est là que se forme le pilotage ! Alors que l’hiver n’était même pas terminé, je réalise un triangle de 200km entre les bauges et le chablais (un 14 mars !). Ça allait être une excellente année !
Et puis, il y a eu le confinement et l’interdiction de voler. Durant cette période, les annulations de compétition pleuvaient : Superfinale, PWC de Passy, PWC Italie … J’ai crée des tutoriels pour me changer et vous changer les idées (liens en bas d’article). J’ai aussi planifié de nombreux vols de distance, repéré tous les passages sur Google Earth, optimisé chaque transition pour gagner du temps. C’est là qu’est née mon idée d’un 350 kms FAI depuis Saint Hilaire.
Au final, le confinement est passé plutôt vite.

Une fois autorisé à reprendre le chemin des airs, j’ai repris mon entraînement et bouclé un aller retour de 300km alors que la CFD n’était même pas ré-ouverte. Je ne me suis pas engagé dans les compétitions aléatoires qui s’annulaient parfois une semaine avant, et j’ai préféré rester en mode free-flight jusqu’en août. J’en ai aussi profité pour reprendre le kite et enchaîner les journées combo : parapente le matin, kite l’après midi : un régal !

Dernièrement j’ai réalisé mon plus gros triangle FAI : 306 kms au départ de Bourg St- Maurice, avalés en un peu plus de 10h. Le parcours passe par le Mont Billitat au bout du Chablais, puis juste avant Chamrousse, au bout de Belledone et enfin je finis par une pointe derrière les Arcs. Ça me donne 428 points à la CFD. Mais je risque de manquer de temps pour la gagner cette année parce que le mois d’août sera très chargé en compétitions.

Au programme, la pré coupe du monde en Espagne, la Coupe du monde en Suisse et les Championnats d’Europe en Serbie (ma première sélection en équipe de France !). Le déroulement de ces épreuves est encore incertain due à la reprise du virus en Europe, mais je reste optimiste.

J’espère que mes longs vols de distance m’auront préparé à ce marathon de compétitions qui m’attend 🙂

Le vol de 306 kms

Les tutoriels

Découvrez Baptiste plus en profondeur sur notre page “Ambassadeurs”