Sélectionner une page

La canicule était annoncé. Elle est arrivée. Nous avions fait l’impasse sur celle de 2012. Mais là, dix ans après notre première ascension du Mont Blanc en vol, nous ne pouvions qu’y aller !

Denis pose au sommet. Voile facile, sellette légère, il avait décidé d’emmener tous le matos d’alpinisme. Heureusement pour certains d’ailleurs…

Pour ma part, Kanibal Race II, ballast, voile de compétition, neige molle, vent faible et impossibilité de choisir son créneau de décollage vu la foule, je décide de rester en l’air profiter de la vue, de la fraicheur. 

 

Le survol du massif est toujours aussi magnifique…