Kortel Design

Accueil > Support Technique > F.A.Q. (Foire Aux Questions)

F.A.Q. (Foire Aux Questions)

Mis à jour le lundi 14 janvier 2013

Un petit florilège des questions qui nous sont le plus souvent posées. Certaines des réponses ne sont que questions de bon sens, d’autres peut-être moins évidentes. Voici les réponses que nous y apportons.
Cette rubrique sera alimentée régulièrement au fur et à mesure que des questions apparaîtront.

 Les points d’ancrage de ma Kortel sont parallèles au sens de la marche, du coup faut-il mettre les élévateurs avec les poulies vers l’intérieur ou l’extérieur ?

Il faut mettre les poulies vers l’extérieur, afin que la cordelette d’accélérateur coulisse sans frottement sur l’habillage.

PNG - 114.3 ko
sens élévateurs

 Le SaK pour la Kairn est bien, mais c’est un peu pénible de l’installer dans le vent avec des gants au sommet du Mont Blanc. Ne pourriez-vous pas concevoir un système plus simple ?

Mais pourquoi vouloir l’installer là-haut, alors qu’il est possible de le faire au chaud dans son salon ? Le SaK est un sac-airbag réversible. Donc une fois installé sur la sellette, il n’est pas nécessaire de l’enlever pour y ranger ses affaires une fois posé. On met la voile dans la sellette et on retourne l’airbag autour afin de le transformer en sac.
Tout simplement.

 Je ne comprends pas bien quelles sont les différences entre la Karma I et la Kamasutra II ?

Outre le look, la conception des deux sellettes est assez similaire. Mais il y a deux différences majeures :

  • à l’origine, la Karma possèdait un mousse bag de 17cm quand la Kamasutra II est équipée d’un mousse bag de 14cm. Dorénavant, Kamasutra II est équipé du nouveau mousse-bag de 10+7cm.
  • la Karma n’est pas équipée du Karve System©, qui permet de basculer entre plusieurs positions couchées ou assises en vol, sans toucher à un quelconque réglage.
    Sur la Karma, vous réglez une position de confort qu’il ne vous sera pas possible de changer sans toucher aux réglages. Elle s’adresse donc à des pilotes faisant des vols de plus courtes durée que ceux volant en Kamasutra II.
    En revanche, les deux sellettes sont équipées du même système de stabilisation, le V-Stab system. De ce fait, une Kamasutra II pourra être réglée aussi stable qu’une Karma. Par contre, vu le public visé, nous avons décidé que la Karma ne pourrait pas être aussi débridée que la Kamasutra II lorsque les sangles du V-Stab System sont totalement détendues.

 Qu’est ce que le Karve System© ?

Le Karve System© est un système exclusif Kortel Design qui permet au pilote de changer de position en l’air sans toucher au moindre réglage. Ainsi, la sellette va suivre les mouvements du pilote et lui permettre de voler assis, semi-couché, ou couché, en fonction de ses phases de vols, de ses envies, etc...
Le Karve System© est basé sur un système de coulissement des sangles d’épaules, qui entrainent la partie lombaire de la sellette. Les frottements du système sont suffisants pour que toutes les positions intermédiaires entre assis et couché restent stables.

PNG - 80.4 ko


Du fait de ces frottements, les sangles en actions peuvent s’user et doivent être contrôlées régulièrement (annuellement). Lorsque la gaine de protection est usée, il faut le changer, sous peine de devoir changer les sangles elles-mêmes.
Les sellettes Kamasutra II et Kanibal II sont équipées du Karve System.

 Qu’est ce que le V-Stab System© ?

Le V-Stab System© est un système exclusif Kortel Design qui permet au pilote de régler l’amortissement de sa sellette sans toucher à l’écartement de la ventrale.
Le V-Stab System© travaille à l’opposé d’un système ABS classique.
Quand avec un ABS, vous serrez la ventrale pour augmenter le rappel de charge, vous augmentez par là-même le risque de twist en cas de gros vrac. Le V-Stab System© permet de s’affranchir de ce problème tout en étant plus efficace que l’ABS.
Le V-Stab System© reste facile d’accès en l’air.

PNG - 84.4 ko


Les sellettes Karma et Kamasutra II sont équipées du V-Stab System©.

 Quelle est la différence entre la Kamasutra II et la Kanibal II ?

La principale différence se trouve au niveau du système d’amortissement de la sellette.
La Kamasutra II est équipée du V-Stab System© (cf ci-dessus), alors que la Kanibal II est montée sur un système classique de cuissardes-ventrale.

PNG - 57.4 ko

La Kanibal II va donc s’adresser à des pilotes qui débrident complètement leur Kamasutra II et qui n’ont aucun besoin d’un amortissement massif.
De plus la Kanibal II est plus rigide que la Kamasutra II. Elle apporte donc un meilleur soutien dorsale, et un peu plus de précision de pilotage.
Le débattement du Karve System© sur la Kanibal II est légèrement moindre que sur la Kamasutra II.

 La Kanibal Race est-elle vraiment si peu accessible ?

Dans le même genre, nous avons aussi :

  • la Kanibal Race est-elle vraiment pour moi ?
  • Est-il possible de voler assis avec une Kanibal Race ?
  • ...

En gros, beaucoup de questions du fait de l’appellation « Race ».
Le fait que la Kanibal Race soit dépourvue de Karve System©, l’implantation des sangles maîtresses, additionné à une rigidité encore accrue, en font une sellette encore plus précise que la Kanibal II. D’où l’analogie parfois employée avec les siège automobiles, siège course baquet pour la Kanibal Race, siège grand confort de routière pour la Kanibal II. Mais cela ne signifie pas que la Kanibal Race ne soit pas confortable, loin de là ! La Kanibal Race reste une sellette extrêmement confortable, avec peut-être le meilleur maintien dorsal de toute la gamme.
Pour ce qui est des inquiétudes sur sa stabilité, dans sa configuration d’origine, la Kanibal Race est plutôt stable. En effet les voiles de compétition modernes, du fait de leur grand allongement sont sensibles sur l’axe de roulis. Du coup, une sellette trop instable a comme conséquence d’amplifier les mouvements parasites en roulis, ce qui pénalise les performances en vol droit. Mais grâce à ses nombreux réglages (cf les réglages de la Kanibal Race), notamment les réglages en hauteur des points d’ancrage, il est possible de changer radicalement ce comportement.
C’est d’ailleurs en ça que la Kanibal Race est une vraie sellette de course : le pilote a un contrôle total sur son matériel.

  Ne risque-t-on pas de glisser de la Karver si on se retrouve la tête en bas ?

Avant de répondre à cette question, j’aimerais que tous les pilotes qui s’interrogent sur ce point se posent ces deux questions préliminaires :

  • Combien de fois vous êtes-vous retrouvé accidentellement la tête en bas en parapente et à combien estimez vous ce risque ?
  • Dans l’hypothèse où vous vous retrouveriez aujourd’hui dans cette situation, que se passerait-il avec votre sellette actuelle ?

En effet, on voit énormément de pilotes voler sans avoir fixé la barrette de poitrine (celle qui empêche les sangles d’épaules de glisser sur le côté), et presque tout autant voler avec les sangles d’épaules lâches, qui pendent sur les bras.
Il est vrai qu’avec une une sellette à cuissarde, le risque d’éjection paraît faible, mais qu’en est-il avec les sellettes à ancrage en V, en T et autres sellettes montagnes ?

Avec la Karver, le pilote est solidaire de sa sellette via une ceinture ventrale qui le maintient en place au niveau des hanches à la manière d’un baudrier d’escalade. Il n’y a aucun risque d’éjection à partir du moment ou cette ceinture est correctement serrée.

 Je flotte un peu dans ma sellette, est-il possible de réduire la largeur de ma planchette ?

En effet, si votre planchette est trop large, il est tout à fait possible (et recommandé) de la retailler. Le gain en confort et précision de pilotage peut être très appréciable.
Mais attention à ne pas faire n’importe quoi !
En effet, si vous réduisez l’intégralité de la planchette, vous allez automatiquement augmenter la hauteur de point d’ancrage, et par la même, stabiliser votre sellette. Sur certaines sellettes telles que les Kamasutra ou Karma à ancrage en V, l’effet est même plus grave, car non seulement vous allez augmenter la hauteur des points d’ancrages, mais en plus, rajouter de la tension dans le V stabilisateur !
Il faut donc bien faire attention à l’endroit où enlever de la matière :

  • Repérez sur votre planchette l’endroit ou passe la sangle maîtresse (celle sur laquelle sont connectés les maillons de liaison avec les élévateurs), et faites attention à ne pas enlever de matière à cet endroit.
  • Dessinez proprement la zone à découper avant de tailler votre plateau à la scie sauteuse.
  • Faites attention à enlever la matière progressivement ! Il est toujours plus difficile d’en remettre que d’en enlever !
  • Sur les plateaux en carbone, pensez à bien vous protéger les yeux des éclats de carbone, et placer du gros scotch sur la zone découpée pour protéger les tissus de la sellette des arêtes du plateau devenues tranchantes.
PNG - 165.7 ko
Réduction planchette
Site réalisé avec SPIP | Kortel Design - 1096, avenue André Lasquin 74700 Sallanches France - +33950107327 - info@korteldesign.com