Kortel Design

Accueil > Newsletters > Systèmes anti-oubli Kortel Design

Systèmes anti-oubli Kortel Design

mercredi 2 avril 2014

Le 18 Mars 2014, la commission sécurité de la FFVL émettait un avertissement à tous les pilotes concernant le problème de défaut d’accrochage de la sellette, ayant déjà entraîné bon nombre d’accidents sérieux voire mortels. (Pdf disponible ci-dessous).

PDF - 75.3 ko

Ce risque est faible sur un système d’ancrage « en V », car l’attache d’un seul des 2 points permet d’être sécurisé dans la sellette, et qu’il est impossible d’envisager un décollage si aucun des 2 points n’a été fixé (pas d’appui).
Il est plus important sur un système « sangle ventrale + sangles de cuisses », car la seule fixation de la ventrale peut entraîner un oubli de l’attache des cuisses (sensation d’appui existante).
Ce risque est encore accentué par l’emport d’un cockpit porte-instruments ou de l’équipement d’un cocon, car ceux-ci peuvent obstruer la visibilité des sangles de cuisse lorsqu’ils sont montés, et favoriser l’oubli d’attache de celles-ci.

Kortel Design a déjà intégré depuis longtemps cette problématique dans la conception de ses produits, puisque propose depuis plus d’1 an un Kockpit porte instrument nommé Kockpit Safe qui intègre un système anti-oubli permettant d’être sécurisé dans la sellette même si les sangles de cuisse et la ventrale ont été oubliées. Ce Kockpit Safe s’adapte sur n’importe quelle sellette.

JPEG - 296 ko

Le module kocon de la Kuik II est également équipé de ce système anti-oubli.

JPEG - 373.6 ko

Le principe a été testé individuellement et affiche une résistance à la rupture supérieure à 700DaN (env 700kg). Le système passe également la norme EN 1651 : les tests ont été réalisés en simulant un oubli de ventrale avec le système en place (Kockpit Safe et Module Kocon de Kuik II).

La Karma II est conçue sur un système d’ancrage en V, et est également équipée d’une sangle anti-oubli qui oblige à enfiler la sellette sur l’une des 2 cuisses.
Sur la Karver II, il est impossible d’oublier de s’attacher car si on ne met pas la ventrale, la sellette tombe en l’absence de bretelles !
Sur la Kolibri, la Kruyer II et la Kliff, pas d’oubli possible non plus car les sellettes n’ont aucune boucles : il faut les enfiler.

Site réalisé avec SPIP | Kortel Design - 1096, avenue André Lasquin 74700 Sallanches France - +33950107327 - info@korteldesign.com